Apprendre en manipulant

« Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends. » Au XVIIIe siècle déjà, Benjamin Franklin l’avait compris. Apprendre en manipulant, il n’y a rien de tel. Depuis, des études ont montré l’intérêt de la méthode. Et plus encore, selon les experts du développement, sur les plus jeunes de nos enfants. Ceux-ci sont en effet très ancrés dans le monde physique et peinent à conceptualiser l’abstrait. Le meilleur, et peut-être même le seul, moyen pour faire le lien serait alors d’introduire des objets de manipulation dans la séquence d’apprentissage. D’autant que selon les théories cognitives et motivationnelles, la manipulation permet tout autant de concentrer l’attention des enfants que d’encourager leur motivation à apprendre par le biais de l’engagement physique qu’elle impose.

C’était le cas, cette semaine, dans les classes de 6ème années.

Pour découvrir le concept d’électricité, les élèves ont réalisé des montages électriques en série et en parallèle à l’aide de modules didactiques, ils ont eu des applications pratiques des notions de circuits ouvert et fermé, d’interrupteur et de connexion en série…

     

Pour découvrir le concept de disque (notions d’aire, de périmètres et découverte du nombre Pi), les enfants ont mesuré, testé, comparé, découpé… Une façon ludique d’apprendre des notions complexes…