Projet Communication – Séance 3

En Communication Non Violente, on essaie d’éviter les étiquettes, les cases, les “toujours” et les “jamais”. On va essayer de prendre du recul sur la situation. De rester objectif et bienveillant. D’être vraiment observateur de la scène, sans se laisser embarquer dans toutes les pensées qui se construisent à vitesse grand V dans notre cerveau sur-entraîné…

La Communication Non Violente est avant tout centrée sur le langage des émotions, les nôtres et celles de notre interlocuteur. Beaucoup des comportements de nos enfants découlent de leurs émotions. En les aidant à distinguer et à comprendre leurs ressentis, ils vont petit à petit pouvoir commencer à les reconnaître puis à les apprivoiser. Cela va leur permettre de développer leur intelligence relationnelle.

Un enfant grandit avec le modèle de relation qu’on lui présente. Il va construire son mode de communication en fonction de ce qu’il va apprendre de son entourage, de ses parents, de ses enseignants… Plus on aura fait preuve d’empathie envers lui, plus il sera capable de la développer pour les autres.

C’était l’objectif de cette séance 3 : la confiance en soi et en l’autre et la distinction entre les faits et les jugements.